top of page

Ci-dessous l'interview réalisée par M. Éric BULEUX-OSMANN membre du Comité d’Expérience Patient du CHU de Lille : 

Pierre-Emmanuel vous avez 42 ans, vous êtes lillois, bien que né à Saint-
Germain-en-Laye et ayant également vécu à Paris, Montpellier, Casablanca et
Lyon. Vous avez fait don d’un très grand nombre de lots de photographies de
coucher de soleil pour égayer les salles d’attentes, pourquoi ?
Il faut revenir à la genèse de ce projet. Je travaillais depuis plusieurs années dans
le milieu de la publicité quand un accident de vie a bouleversé mon quotidien :
j’ai perdu une grande partie de mon acuité visuelle de l’oeil droit (1/10), ce qui
fait que je vois tout flou de cet oeil, en raison d’une maladie rare, appelée le
kératocône. Afin de faire travailler mes yeux, en particulier celui fonctionnant
parfaitement, je me suis mis à la photographie. Au fil du temps, je me suis pris de
passion pour la photographie, mon appareil devenant mes yeux et ma mémoire.
Un de mes premiers projets a été « détente pendant l’attente ».

Pourquoi ce projet ?
Ayant dû fréquenter différents lieux médicaux pour le suivi de ma maladie, et ayant une vraie phobie du milieu médical, je me suis mis à imaginer un autre monde que ces salles d’attentes sans personnalité, trèstrop souvent austères. Je voulais apporter ma pierre au milieu médical aussi bien pour les patients, leur
entourage que pour le personnel. Fin 2018 j’ai lancé une première version du projet avec 5 photographies sur 5 thèmes différents, et il s’est avéré que le thème du coucher de soleil a été largement plébiscité, faisant pratiquement l’unanimité.

Pourquoi se concentrer uniquement sur le coucher de soleil pour cette deuxième version du projet ?
Au-delà du plébiscite précédent, le coucher de soleil est reconnu pour ses vertus apaisantes et de zénitude, il est associé au bien-être, au repos, au fait de souffler, de prendre du temps. Il s’avère donc bon pour les yeux, le cœur et l’esprit. C’est un réel état d’esprit, cela m’a même inspiré un texte, que je reprends sur une de mes
photographies.

Alors pourquoi en faire bénéficier les hôpitaux ?
Une subvention de la mairie de Lille m’a permis de tirer et distribuer 450 lots de 8
photographies et d’en faire bénéficier des hôpitaux, principalement le CHU de Lille mais aussi ceux de Tourcoing, de Roubaix, du Kremlin-Bicêtre et de Georges Pompidou à Paris… Mon objectif est d’apporter de la sérénité et du bien-être aux patients, leur entourage, et au corps médical pour qu’ils puissent s’évader et les apaiser, avant un rendez-vous médical ou à un moment de leur journée de travail.

Que prévoyez-vous dans l’avenir ?

Aujourd’hui je me consacre à la photographie. Avec non pas « seulement » des expositions ou de la vente de certaines photographies, mais la création de concepts, contenant une thématique, un nom, un ou plusieurs textes et bien sûr des photographies. Les projets à venir porteront sur la thématique du vélo, des
mappings ou encore de la musique dans la rue.
Concernant « détente pendant l’attente », je mets à disposition de tout lieu médical qui le veut la version de ces 8 photographies de coucher de soleil en format PDF, prêtes à être imprimer, sur simple demande (mon email detentependantlattente@gmail.com). Les lots devenant propriété du lieu médical, libre à lui de choisir le nombre de lots, le choix des photographies installées et où elles le sont.

bottom of page